Souvans (Jura) : Jura Placages en chômage technique

Jura placages trancheuse

La direction de l’usine Jura Placages de Souvans (Jura) qui est spécialisée dans le tranchage du bois de placage (chêne, frêne et châtaignier) qui emploie environ soixante personnes -ils étaient encore plus de cent il y a cinq ans- vient d’annoncer cinq semaines de chômage technique qui auront lieu de fin septembre à fin octobre. Jura Placages appartient au groupe allemand Danzer.

L’explication viendrait par la faute de difficultés d’approvisionnement en grumes.

On veut bien le croire…

Publicités
Publié dans Fait du jour | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Communiqué de Presse de Marie-Christine Arnautu du 16/09/2014

Arnautu FN Nice

Communiqué de Presse de Marie-Christine Arnautu, Député français au Parlement européen, Conseiller municipal et communautaire de Nice, Vice-Présidente du Front National en charge des affaires sociales du 16/09/2014

Marie-Christine Arnautu regrette les propos grossiers et déplacés de Jean-Luc Mélenchon envers le Pape François. Fidèle à sa haine du christianisme et de l’identité française, Jean-Luc Mélenchon voudrait interdire au Pape de venir prononcer des paroles de paix au Parlement européen le 25 Novembre prochain. Visiblement à géométrie variable, sa fibre laïque est bien moins heurtée lorsque le Dalaïlama ou des dignitaires musulmans viennent s’exprimer dans cette enceinte.

Il est également moins préoccupé du respect des consciences lorsque son groupe politique, associé aux duettistes du PPE (conservateurs) et du PSE (socialistes), invite le chanteur (ou la chanteuse?) Conchita Wurst à se produire devant les députés européens.

Front National

Publié dans FN | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Terrorisme : les députés votent l’interdiction de sortie du territoire

Islam guerrier

Les députés ont approuvé mardi soir l’interdiction administrative de sortie du territoire visant à empêcher le départ de candidats au djihad en Syrie et en Irak, l’une des mesures clés du projet de loi sur la lutte contre le terrorisme. Cette interdiction de sortie d’un ressortissant français pourra être prise « dès lors qu’il existe des raisons sérieuses de croire qu’il projette des déplacements à l’étranger ayant pour objet la participation à des activités terroristes, des crimes de guerre ou des crimes contre l’humanité ou sur un théâtre d’opérations de groupements terroristes et dans des conditions susceptibles de le conduire à porter atteinte à la sécurité publique lors de son retour sur le territoire français« .

D’une durée de six mois, renouvelable jusqu’à deux ans, cette interdiction conduira au retrait immédiat du passeport et de la carte d’identité de la personne concernée qui recevra un récépissé valant justification de son identité. « Six mois, c’est un délai raisonnable, car c’est une mesure grave« , a jugé le rapporteur du texte Sébastien Pietrasanta (PS) en réponse à des amendements de Pierre Lellouche (UMP) voulant porter cette durée à un an. La personne ciblée pourra être entendue, assistée par un avocat, par le ministre ou son représentant dans les 15 jours. Elle pourra aussi saisir en référé le juge administratif devant lequel l’administration « ne pourra se prévaloir d’éléments classifiés« , a assuré le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve aux écologistes inquiets d’un manque de contrôle judiciaire.

 
 

930 Français impliqués dans des filières djihadistes

Les personnes faisant l’objet de cette interdiction seront signalées dans le Système d’information Schengen utilisé par les pays de l’espace européen sans frontière. Les compagnies de transport auront interdiction de prendre ces personnes dès lors qu’elles auront été alertées par les autorités de leur présence dans leur système de réservation. La violation de cette interdiction, punie de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende, constituera un motif pour arrêter à leur retour ceux qui auront réussi à se rendre en Syrie.

Selon Bernard Cazeneuve, environ 930 Français sont impliqués dans des filières vers la Syrie et l’Irak (350 sur place, 180 repartis de Syrie, 170 en transit vers la zone et 230 ayant des velléités de départ), nombre en « augmentation de 74 % en huit mois« . 36 sont morts sur place. Pour Sebastien Pietrasanta (PS), cette mesure peut aussi servir à « protéger contre eux-mêmes » des jeunes, notamment des filles, encore peu radicalisés et qui risquent de le devenir en se rendant dans les zones de lutte armée. Depuis le printemps, il existe une plateforme de signalements grâce à laquelle « au moins 70 départs » ont pu être évités, selon le ministre. Le projet de loi, qui cible également l’apologie du terrorisme sur internet, devrait être voté en procédure d’urgence (une seule lecture) à l’issue des débats mercredi.

Le 17/09/2014 avec AFP

Le Point

Publié dans Médias | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Réaction de Marine Le Pen au vote de confiance

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National du 16/09/2014

La vie politique française n’est plus qu’un théâtre d’ombres. Manuel Valls a entretenu un faux suspens puis obtenu, comme c’était prévisible, une majorité étriquée pour l’empêcher de tomber tout de suite à l’Assemblée Nationale.

Après un discours totalement vide, et même ridicule, tant les formules employées s’éloignaient du contenu réel de la politique menée, il s’est trouvé assez de moutons pour se jeter dans le précipice ouvert par le gouvernement.

Les soi-disant « frondeurs » ont ainsi avant tout pensé au confort douillet de leur fauteuil du palais Bourbon, méprisant l’intérêt supérieur de la Nation. Ces gens-là n’ont de frondeurs que l’étiquette ; ils n’ont ni courage ni honneur. Quant à l’UMP, elle a feint de s’opposer au gouvernement, mais n’a en réalité rien d’autre à proposer qu’une aggravation de la politique actuellement menée.

Il n’en reste pas moins que ce gouvernement tombera bientôt, qu’il ne résistera pas, de l’aveu du Premier ministre lui-même, aux résultats désastreux qui s’annoncent. Le retour au peuple alors s’imposera, via des élections législatives anticipées, ce n’est l’affaire que de quelques mois.

Les Français prennent en attendant conscience, chaque jour un peu plus, que le PS, comme l’UMP, ne portent plus aucun projet d’espoir pour la France. Notre pays ne prendra le chemin du renouveau que par des choix patriotes, ceux portés par le Front National et le Rassemblement Bleu Marine, barrant la route à l’UMPS. Car notre mouvement seul dit la vérité sur l’étau européen et allemand qui met la France à l’agonie.

Publié dans FN | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Florian Philippot : « « Nous sommes l’alternative »

Philippot Bourgogne

Des sénatoriales à l’affaire Thévenoud en passant par son souhait de voir l’Assemblée nationale dissoute, le vice-président du FN a balayé l’actualité politique hier à Mâcon.

De son propre aveu, son déplacement en terre mâconnaise était prévu de longue date. Mais venu par hasard dans la circonscription de Thomas Thévenoud, Florian Philippot ne pouvait faire autrement qu’évoquer le sujet. L’occasion pour le vice-président de Front national « de lancer un ultime appel à la démission » au député de Saône-et-Loire. « Nous pensons qu’il n’a plus rien à faire à l’Assemblée nationale », a martelé l’eurodéputé frontiste au cours d’une conférence de presse organisée à l’occasion de sa venue à la journée de rentrée du FN71.

Selon lui, cette « affaire » traduirait la légèreté du Parti socialiste et du gouvernement, coupables à ses yeux d’avoir, pour l’un, investi Thomas Thévenoud dans la course à la députation, pour l’autre de l’avoir nommé secrétaire d’État « sans même avoir pris la peine de vérifier son dossier fiscal et le reste. »

Avançant dès lors le besoin de moralisation de la vie politique, Florian Philippot a indiqué que celle-ci devrait passer par un renouvellement des hommes, des femmes et des partis qui sont au pouvoir.

« Si je suis ici aujourd’hui, c’est pour expliquer à nos amis adhérents, militants, sympathisants que nous nous présentons comme une véritable alternative prête à gouverner. […] Nous défendons un modèle cohérent auquel les Français adhèrent de plus en plus », a-t-il précisé. Alternative face à la crise et l’austérité, alternative économique, alternative face à « l’explosion communautariste », alternative en termes de politique étrangère, alternative démocratique ou face à l’insécurité… entouré d’élus et de responsables locaux du FN71, le vice-président national s’est évertué à lister ces éléments qui selon lui, différencient son parti des autres.

Derrière eux, une masse de concepts et d’idées fortes : « protectionnisme intelligent, redonner du muscle à la France par des frontières, une monnaie nationale et du patriotisme économique, création d’un référendum populaire, proportionnelle intégrale, budget de l’armée équivalent à au moins 2 % du PIB »…

Des espoirs de victoire

Et Florian Philippot d’appeler « très clairement » François Hollande à une dissolution « inéluctable » de l’Assemblée nationale.

Mais aussi d’évoquer « un ou deux espoirs » de victoires aux sénatoriales : «Partout où nous présentons des listes, nous avons l’espoir de faire une percée et de montrer que parmi les élus dans les territoires, il y a aussi un besoin de s’exprimer, de dire autre chose que ce que proposent les vieilles structures partisanes que sont l’UMP et le PS. »

Par Johan Bozon le 15/09/2014

Le JSL

Publié dans FN | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les députés FN/RBM seuls vrais frondeurs

Marion Marechal-Le Pen députée

Communiqué de Marion Maréchal-Le Pen, député FN du Vaucluse, du 16/09/2014

Pour le quatrième remaniement ministériel, M. Valls nous a fait un véritable show de socialoclientélisme s’adressant moins aux Français qu’à sa majorité désespérément docile. Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard ont refusé d’accorder la confiance à un gouvernement sociallibéral.

Le gouvernement Valls 2 bis est la synthèse entre la finance mondialisée et les délires sociétaux dont Monsieur Macron à l’Economie, Najat Vallaud-Belkacem à l’Education et Christiane Taubira à la Justice sont les vivants symboles.

M. Valls s’est déjà illustré depuis cinq mois par ses échecs et ses reniements, notamment par l’adoption de la désastreuse réforme pénale dont il s’était pourtant montré très critique en tant que ministre de l’intérieur. La réduction de la dette et du chômage, la hausse du pouvoir d’achat, la prévision de croissance sont autant de promesses non tenues et réitérées dans le discours de politique générale d’aujourd’hui.

M. Valls a la main aussi molle qu’il a le verbe haut. Il s’enferme dans le constat mais ne propose aucune solution novatrice et d’envergure pour répondre à l’urgence sociale, économique et identitaire de la France.

M. Valls a l’outrance d’ajouter qu’une dissolution serait irresponsable considérant ainsi que le retour au peuple est une ineptie malgré l’impasse démocratique dans laquelle se trouve la gauche.

« Gouverner c’est résister, gouverner c’est tenir » nous dit le Premier Ministre. « Gouverner c’est s’obstiner, gouverner c’est mentir » lui siérait mieux.

Marion Maréchal-Le Pen

Publié dans FN | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Valls II obtient évidemment la confiance de la majorité des députés

Assemblée nationale, bancs PS

L’Assemblée nationale à comme prévu donnée sa bénédiction au Premier ministre pour qu’il puisse continuer son chemin pavé d’épines de roses. En effet, sur les 54 abstentions lors du vote de confiance, 32 sont des députés socialistes.

Mais, à l’occasion de ce vote totalement sans aucuns suspens réel, puisqu’il était bien évident, que les députés PS -même « frondeurs« – n’allaient pas risquer de perdre leur siège en provoquant un drame institutionnel, il se pose la seule question qui doit sauter aux yeux de nombreux de nos concitoyens.

C’est le manque de représentativité de l’Assemblée nationale. Ce qui vaut, alors que notre pays est en faillite sur tous les niveaux, une dissolution et un retour au choix du peuple.

Reportez-vous aux élections législatives des 10 et 17 juin2012, et là, c’est criant.

Simple exemple parmi beaucoup d’autres : le FN lors du 1er tour obtient 13,60 % des voix (soit 3 528 663 votes) et EELV, les écologauchistes verts-pastèques, 5,46 %%  (soit 1 418 264 votes). Résultats, EELV a 16 députés et le Front National seulement 2.

Une autre question que les journalistes poseront peut-être à François Hollande, jeudi lors de sa conférence de presse, une fois passé les affaires internationales (Ukraine, Irak…) et les questions de types personnel (sur le livre de Valérie Trierweiler par exemple) : et la proportionnelle ? Elle est passée où la promesse n°48 du propgramme présidentiel 2012 de monsieur Hollande dans laquelle il promettait d’introduire « une part de proportionnelle à l’Assemblée nationale » ?

On nous dit que c’est « en cours de réalisation »…il paraîtrait, selon un article du Point que le Chef de l’Etat, a confié, début juillet de cette année à son cabinet son intention de remettre ce point dans l’agenda parlementaire en 2016.

« Si on y arrive » a-t-il ajouté… Ce qui vaut beaucoup de discours.

GS

Publié dans éditorial | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire